Remplissez mon formulaire en ligne.


L’importance de l’assurance emprunteur

Pour tout type de projet immobilier, une personne a besoin d’un prêt auprès des institutions bancaires pour le financement. Pour ce faire, le débiteur doit avoir un contrat d’assurance emprunteur de prêts afin d’assurer le remboursement du prêt immobilier.

 

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

Appelée aussi assurance de prêt immobilier, l’assurance emprunteur est un contrat qui permet au débiteur de couvrir le remboursement des échéances de son crédit immobilier en cas de problèmes de paiement. Pour la plupart des emprunteurs, il s’agit d’un groupe de contrats d’assurances obligatoire pour un emprunt immobilier. En effet, toutes les banques et organismes de crédit vont systématiquement exiger ce type d’assurance avant de donner un financement. Avec cette garantie, la banque qui prête gère et se protège du risque d’impayé sur plusieurs niveaux: problèmes de santé, décès, incapacité, perte de travail, perte de revenus, perte d’emploi, . Il est donc en règle générale, impératif pour tout emprunteur de souscrire à une offre d’assurance de prêts pour réaliser un projet immobilier afin de limiter les risques.

Lors d’une opération de crédit immobilier, l’établissement prêteur peut proposer à son client une assurance crédit, mais le débiteur est libre de faire son choix (banque non obligatoire) avec la souscription d’une assurance aux meilleur taux. Ainsi, ce dernier a le droit de souscrire  auprès de l’assurance de son choix, même un assureur en dehors de sa banque. La personne n’est pas obligée de prendre les garanties liées à l’arrêt de travail ou l’invalidité si son projet concerne un achat locatif. Enfin, tout emprunteur est également libre de changer les garanties, ou demander une résiliation de son contrat d’assurance gratuitement (ou faire une délégation avec autre organisme) lors de la première année de son prêt selon la loi Hamon ou toutes les années selon la loi Bourquin avec la date anniversaire.

Quelle garantie obtient-on avec l’assurance emprunteur ?

Comme son nom l’indique, la souscription des contrats assurances de prêts protège non seulement le débiteur, mais également les banques (preteur) en cas de problème de remboursement. Ainsi, les assureurs offrent de nombreuses garanties. Tout d’abord, elle couvre l’emprunteur en cas de perte d’emploi. Cela concerne les licenciements lorsqu’il s’agit d’une rupture de contrat CDI. Par contre, l’emprunteur ne bénéficie par de cette couverture lors d’une démission, d’une fin de période d’essai, d’un chômage partiel ou encore d’une fin de contrat CDD.

Ensuite, ces assureurs peuvent également couvrir l’emprunteur en cas de perte totale et irréversible d’autonomie et d’incapacité de travail. Dans ce cas, l’assureur prend en charge le paiement du capital restant dû. Et particulièrement pour le cas d’une incapacité partielle, la garantie dépend de quelques critères tels que le degré de l’invalidité de la personne ainsi que sa couverture par l’assureur, l’étendue de la garantie et l’âge limite de prise en charge. Il est donc conseillé de bien comparer l’étendue de toutes les offres des divers assureurs avant d’en choisir une.

Enfin, il y a la garantie liée au décès. Tout comme celle de l’invalidité totale et permanente, l’assureur prend en charge le paiement du capital restant dû en cas de décès. Il faut préciser que ce type de garantie est soumis à plusieurs exclusions entre autres le suicide et la pratique des activités sportives trop risquées.

 

Le coût de l’assurance emprunteur

En principe, le taux de l’assurance de prêt est défini à partir de deux éléments importants qui sont l’âge de l’emprunteur et la durée du crédit. Plus précisément, plus la personne est âgée, plus le taux sera élevé. Il en va de même pour la durée, car l’assureur prend un risque plus grand si le prêt immobilier dure plus longtemps. Ainsi, pour déterminer le niveau du montant annuel de l’assurance, il faut tout simplement multiplier son taux par la valeur empruntée. Les garanties choisies ont également un impact sur le montant des assurances de prêts immobilier. À titre d’exemple, le taux sera deux fois plus élevé pour un achat résidentiel que par rapport à un investissement locatif. La raison c’est que le groupe de l’organisme prêteur des banques exigent la garantie invalidité et arrêt de travail pour mieux se protéger.

 

Comment choisir son assurance de prêt ?

Afin de trouver la bonne assurance, vous devez renseignez votre profil et vos besoins. La meilleure façon de tomber sur les bonnes assurances emprunteurs au meilleur tarif est de réaliser une analyse approfondie en comparant plusieurs offres avant la signature. En parlant de comparaison, autre que le prix en euros, il est fortement recommandé de vérifier les garanties offertes en cours, leur étendue et exclusion, modalités de résiliation, dates,  ainsi que le taux de couverture. En outre, il est très important de tenir compte des modalités d’application du contrat en fonction de l’âge limite par exemple. Puis, il faut comparer les frais de dossier et le coût de l’assurance mensuel et annuel.

 

Autres ressources sur l’assurance emprunteur :

Comparez toutes les assurances de crédit immobilier maintenant

FAIRE UNE SIMULATION EN LIGNE