Lorsqu’on sait que le tarif de l’assurance emprunteur peut peser jusqu’à 50 % du montant total de l’emprunt immobilier, il est normal de s’intéresser sur le coût de cette assurance.

Le calcul du coût de l’assurance credit immobilier

S’assurer lors d’un prêt immobilier est primordial pour se protéger contre les événements risquant de constituer un obstacle au paiement des mensualités. La souscription n’est pas obligatoire théoriquement même si plusieurs établissements bancaires l’imposent dans la condition d’obtention du fonds. On peut s’en défaire facilement tout en étant déjà propriétaire. Cependant, tout le monde n’a pas un bien de grande valeur à soumettre comme garantie au créancier et il devient inévitable de se protéger avec une assurance pret immobilier.

Le calcul de la cotisation de l’assurance emprunteur peut s’effectuer de deux manières. La première méthode est en fonction de la base du capital restant dû. Elle se caractérise par une évolution de la prise annuellement en onction du capital restant à rembourser. L’âge du client est aussi une donnée importante dans ce mode de calcul puisqu’elle influence sur la prime. Le niveau de risque en rapport de l’emprunteur augmentera progressivement chaque année. Les cotisations augmentent lors des premières années dues au risque lié à l’âge de l’emprunteur. Par contre, les cotisations vont régresser progressivement à mesure où la majeure partie de la dette est réglée.

Le second calcul s’appuie sur la base du capital emprunté. Dans ce cas, la cotisation ne change pas jusqu’à la fin du remboursement. Cela s’explique par le fait que l’organisme va prendre comme référence le capital de départ. La prime d’assurance emprunteur pret immobilier sera incluse directement dans le calcul du TEG ou Taux Effectif Global du crédit. Le coût mensuel du contrat d’assurance emprunteur crédit immobilier est obtenu en utilisant une formule basique. Il s’agit de multiplier le fonds total emprunté par le taux de l’assurance et de diviser ensuite le résultat par 12 mois.

Les facteurs influençant le coût d’une assurance

Les assureurs vont baser leur tarification sur trois éléments importants. On retrouve d’abord le risque médical qui prend en charge l’âge, les activités sportives pratiquées, les divers troubles médicaux ou encore la situation face au tabagisme. Ensuite, il y a le risque professionnel avec le niveau de stabilité de l’emploi et des risques liés au travail. Enfin, les groupes prennent en compte les activités de loisirs. En effet, certains passe-temps sont considérés comme dangereux et nécessitent une évaluation des risques spécifiques.